L’histoire du tarot de Marseille

À quand remontent les origines du tarot de Marseille ? C’est un sujet controversé dans le monde de la voyance. Il faut savoir que pendant de nombreux siècles, ce jeu a été utilisé comme un jeu de cartes traditionnel avant de faire partie des jeux divinatoires.

Revenons sur l’histoire du tarot de Marseille et de son apparition dans le monde de la cartomancie.

, L’histoire du tarot de Marseille

Le tarot de Marseille : présentation du jeu de cartes

Le jeu de tarot de Marseille tel que nous le connaissons aujourd’hui fait partie des arts divinatoires. Très utilisé dans le monde de la cartomancie, il permet d’apporter au consultant des réponses pour avancer sereinement dans la vie.

Ce jeu se constitue de 78 cartes. On retrouve parmi ces lames 56 arcanes mineurs (les enseignes) et 22 arcanes majeurs (les atouts). Les 56 arcanes mineurs sont divisés en 4 suites. Il s’agit de la suite de Bâtons, d’Épées, de Coupes et de Deniers. Ces suites reprennent les lames bien connues des jeux de cartes : c’est-à-dire les cartes numérotées, de l’As au 10, ainsi que les figures, le Valet, le Cavalier, la Reine et le Roi.

Dans de nombreux tirages, les 22 arcanes majeurs sont suffisants pour l’interprétation. Dans l’univers de la divination, les tirages de tarot se lisent ensuite comme un livre. Chaque lame est riche en symboles et vient éclairer le consultant sur un domaine en particulier de sa vie.

L’origine du tarot de Marseille : une histoire controversée dans le monde de la cartomancie

De nombreuses hypothèses ont été formulées sur l’origine du tarot de Marseille et des jeux de tarot de manière générale. Par manque de preuves, il est difficile de trancher sur le sujet et de connaître précisément le siècle qui marque le début de l’histoire des tarots divinatoires.

Mais les thèses les plus vraisemblables démontrent que le jeu de tarot de Marseille que nous connaissons aujourd’hui vient plutôt d’Europe. En effet, l’analyse des cartes et des symboles pourrait être un indice quant à l’origine du jeu.

Les lames majeures représentent des divinités, des figures politiques et des personnages de pouvoir. Les arcanes mineurs utilisent des éléments et des objets qui se rapprochent de l’époque médiévale (épées, cavaliers, deniers…).

Même si le tarot divinatoire de Marseille a évolué siècle après siècle, les références aux courants religieux et philosophiques qu’on retrouve dans les cartes semblent indiquer que le tarot mêle inspiration occidentale et orientale.

La toute première version du tarot : le tarot de Jean Noblet

S’il est difficile de dater avec précision l’origine des jeux divinatoires de tarot, de nombreux experts s’accordent à penser que le tarot est né en Italie. On retrouve notamment le tarot Visconti Sforza, qui est aujourd’hui l’un des plus anciens connus et largement inspiré de l’œuvre I Trionfi (Les Triomphes) de Pétrarque.

L’ancêtre le plus lointain que nous connaissons du tarot de Marseille date quant à lui de 1650. Il s’agit de la version de Jean Noblet, publiée à Paris. Il existe encore un exemplaire de ce fameux tarot historique, conservé à la Bibliothèque Nationale de Paris.

Le tarot de Jean Noblet est aussi l’un des premiers à avoir des noms sur les cartes (le Pape, la Papesse, l’Impératrice, l’Amoureux, le Monde…). Il est aussi intéressant de noter qu’il fait partie des très rares jeux divinatoires de tarot à avoir donné le nom de « la Mort » à l’arcane numéro XIII, qui est aujourd’hui appelé « l’Arcane sans Nom ».

Le tarot de Jean Noblet a aussi une autre particularité : la carte sans numéro, aujourd’hui appelée le Mat, s’intitulait dans sa version le Fou.

La vraie référence de l’ancien tarot de Marseille : le jeu de tarot de Nicolas Conver

Dans l’histoire du tarot divinatoire de Marseille, il faut retenir une date importante. C’est en 1760 que le tarot de Marseille que nous connaissons aujourd’hui voit le jour. Le jeu de tarot divinatoire est créé par Nicolas Conver, maître cartier à Marseille. L’origine de la Maison Conver, qui deviendra ensuite la Maison Camoin est à la même date.

Dans les premières versions du jeu, les couleurs sont réalisées au pochoir. Il faudra attendre le début de la révolution industrielle pour que les couleurs des cartes soient imprimées à la machine. C’est aussi à cette époque que les couleurs des lames changent et que le bleu clair et le vert sont supprimés.

Le tarot de Nicolas Conver édité par la fabrique Conver-Camoin est la source d’inspiration principale de tous les tarots utilisés aujourd’hui.

La version actuelle du tarot : le jeu de tarot de la Maison Grimaud

Le jeu de tarot encore utilisé aujourd’hui tire son origine en 1930. On le doit à Paul Marteau, qui est alors dirigeant de la Maison Grimaud.

Le tarot de Grimaud s’inspire de différents jeux de tarot, notamment celui de Nicolas Conver. Cette édition signe l’entrée de Grimaud dans le monde de la taromancie et des arts divinatoires.
La Maison Grimaud enrichira par la suite son catalogue avec de nombreux jeux divinatoires (le jeu de la Main ou l’Oracle des Dames).

Le tarot de Marseille de Camoin : le concurrent de Grimaud

Parmi les jeux de tarot très utilisés par les passionnés de cartomancie, il faut aussi citer le fameux tarot de la Maison Camoin. Cette édition est souvent mise en concurrence avec celle de Grimaud. Son origine remonte à 1997. Ce jeu de tarot divinatoire est créé par l’artiste Jodorowsky et Philippe Camoin, l’héritier de la fabrique Conver.

Le tarot de Camoin souhaite utiliser des couleurs plus expressives et accorder une importance capitale aux détails de chaque carte. C’est un travail titanesque de reconstitution et de recherche qui commence, afin de révéler toute la symbolique du tarot ancestral.

Philippe Camoin passera deux années complètes à redessiner chaque lame du tarot sur son ordinateur, depuis son appartement à Paris. Alexandre Jodorowsky a joué un rôle important dans ce travail en aidant Camoin dans la recherche sur les symboles des cartes.

Le tarot de Marseille en ligne

Nous avons vu qu’au fil des années, de nombreuses versions du tarot de Marseille ont vu le jour. Aujourd’hui, la révolution numérique offre aux adeptes de voyance une nouvelle manière de tirer le tarot en ligne. Le tirage des cartes sur Internet permet ainsi à tous d’accéder à ce jeu divinatoire.

Les sites de tarot en ligne utilisent dans tous les cas les véritables cartes de tarot, issues des différentes éditions qui existent sur le marché. Il est important de faire appel à un vrai expert en tarot pour avoir une interprétation fiable et rigoureuse de votre tirage. Selon les différents sites, le consultant pourra s’orienter vers plusieurs types de tirages du Tarot de Marseille. Le tarot en ligne peut utiliser toutes les cartes du jeu, ou alors uniquement les arcanes majeurs.

Siècle après siècle, le tarot de Marseille a évolué au niveau des couleurs, des dessins et des appellations, mais les symboles sont toujours restés les mêmes. Le tarot de Marseille fait aujourd’hui partie des jeux divinatoires les plus appréciés dans le monde de la cartomancie pour guider le consultant et l’accompagner dans les choix importants de sa vie.

Pour tout savoir sur le Tarot de Marseille

Les cartes du tarot de Marseille
Tirage du tarot de Marseille