Le tarot de Marseille

Avant de vous lancer dans un tirage de tarot gratuit, nous vous invitons à découvrir les origines et le fonctionnement du tarot de Marseille.

Depuis de nombreux siècles, ce tarot est devenu une véritable référence pour tirer les cartes. Les professionnels de la voyance décryptent les cartes de tarot pour lire l’avenir et conseiller le consultant dans ses choix.

Retrouvez dans ce guide toutes les informations importantes pour bien comprendre cet art divinatoire unique et passionnant qu’est le tarot de Marseille.

Le tarot de Marseille

L’histoire du tarot de Marseille à travers les siècles

Le jeu de tarot de Marseille a des origines très lointaines. Pour connaître l’histoire du tarot de Marseille, il faut remonter le temps plusieurs siècles en arrière.

Les premiers tarots, ancêtres de celui que nous connaissons aujourd’hui, viendraient d’Italie. On retrouve par exemple parmi les plus anciennes versions connues le tarot de Visconti Sforza, dont l’histoire et les dessins s’inspirent de l’œuvre Les Triomphes de Pétrarque.

Le tarot de Nicolas Conver : la source d’inspiration des tarots divinatoires

C’est en 1760 qu’il faut remonter pour connaître l’origine du tarot divinatoire de Marseille dont se sont inspirés les tarots d’aujourd’hui.

Le maître cartier marseillais Nicolas Conver fabrique alors un jeu de tarot légendaire qui sera édité jusqu’en 1880 par la Maison Conver, qui deviendra par la suite la Maison Camoin. C’est un record historique pour l’édition d’un jeu.

Le tarot de Nicolas Conver est ensuite produit à partir de 1880 par des machines industrielles. Le jeu de couleurs est alors simplifié.

Le Tarot de Marseille : les versions Camoin et Grimaud

Le premier jeu de tarot de Marseille encore distribué aujourd’hui en France et dans le monde date de 1930. Il est dessiné par Paul Marteau, héritier de la famille Grimaud, en s’inspirant du tarot divinatoire de Nicolas Conver.

En 1997, Philippe Camoin se lance à son tour dans l’édition d’un jeu de tarot qui deviendra phare dans le monde de la voyance. Les tarots Camoin et Grimaud font désormais partie des jeux divinatoires les plus prisés à travers le monde entier.

Les cartes du tarot de Marseille : composition du jeu

Siècle après siècle, le tarot de Marseille est devenu une véritable référence dans le monde des jeux divinatoires et de la cartomancie.

On retrouve dans le jeu 78 cartes du tarot de Marseille. Ces cartes, aussi appelées lames, se divisent en arcanes majeurs (les atouts) et arcanes mineurs (les enseignes). Les arcanes majeurs sont au nombre de 22 dans le jeu de tarot. Ils représentent comme un cycle d’enseignements qui permet à l’individu de se construire et d’évoluer. Chaque lame met en scène un personnage ou un astre (l’Amoureux, le Soleil, la Lune…) qui aide à l’interprétation.

Lors du tirage du tarot de Marseille, les cartes n’ont pas la même signification si elles sortent à l’endroit ou à l’envers. En effet, une lame à l’endroit a généralement une portée positive tandis qu’une carte à l’envers renvoie un message plutôt négatif.

Les arcanes mineurs du jeu de tarot divinatoire de Marseille

Les arcanes mineurs représentent 56 cartes dans le tarot de Marseille. Il s’agit des lames numérotées, de l’As au 10, ainsi que des figures, le Valet, le Cavalier, le Roi et la Reine.

Ces 56 cartes mineures sont divisées en suite de 14 cartes. On retrouve ainsi les suites d’Épées, de Bâtons, de Deniers et de Coupes. Chaque suite est associée à un élément et correspond à un domaine de la vie. Les Coupes sont le symbole du domaine affectif (amour, cœur, relation, famille…). Le monde intellectuel est représenté par les cartes des Épées. Les Bâtons parlent principalement de situation professionnelle et du monde du travail. Pour finir, les Deniers ont trait au matériel et aux finances.

Les lames majeures du jeu de tarot divinatoire de Marseille

Ces 22 cartes, aussi appelées atouts ou arcanes majeurs, ont un rôle capital dans le jeu du tarot de Marseille. Leur interprétation et leur signification sont tellement profondes que dans certains tirages, ces cartes sont suffisantes.

Il est plus difficile de structurer les cartes majeures, mais on peut tout de même les classer en trois cycles, appelés les septénaires. Le premier septénaire englobe le Bateleur, la Papesse, l’Impératrice, l’Empereur, le Pape, l’Amoureux et le Chariot. Toutes ces lames représentent les premiers apprentissages, de la naissance jusqu’à l’autonomie.

On retrouve ensuite le deuxième septénaire, qui symbolise la vie matérielle et les premières épreuves de la vie à affronter. Dans ce groupe, on retrouve la Justice, l’Hermite, la Roue de Fortune, la Force, le Pendu, l’Arcane sans Nom et la Tempérance.

Enfin, le dernier cycle ou troisième septénaire est plutôt en rapport avec la vie spirituelle et la quête de l’idéal. Le groupe est constitué des 7 dernières cartes qui sont le Diable, la Maison Dieu, l’Étoile, la Lune, le Soleil, le Jugement et la toute dernière carte du jeu, le Monde. Enfin, il ne faut pas oublier la carte du Mât, qui est la seule lame sans numéro du jeu de tarot de Marseille.

Comment tirer les cartes au tarot de Marseille ?

Le tirage du tarot de Marseille permet de guider le consultant sur le chemin à suivre dans la vie ou dans une situation précise. Il existe différentes méthodes pour tirer les cartes du tarot divinatoire. Le type de tirage dépend du professionnel de la voyance qui va tirer les cartes, mais aussi des besoins spécifiques du consultant.

Selon la méthode retenue, le tirage est plus ou moins rapide et plus ou moins précis. Tirage en croix, tirage oui non, tirage carré magique : les tirages sont très nombreux dans le monde de la cartomancie. Apprendre comment tirer les cartes de tarot est essentiel. En effet, cela permet d’apprendre à bien positionner les lames et à en faire leur interprétation.

Les tirages de tarot sont des conventions dans le monde divinatoire, mais chacun peut décider de ses propres méthodes de tirage. Il faut savoir que tirer les cartes du tarot nécessite de vraies connaissances. Il ne suffit pas de connaître par cœur la signification de chaque lame. L’interprétation des lames dans leur ensemble est essentielle pour pouvoir bien comprendre le tirage et le message envoyé au consultant.

Les différentes méthodes pour tirer les cartes du tarot de Marseille

Les nombreuses méthodes de tirage qui existent dans le monde du tarot divinatoire ont été développées au fil des siècles par les praticiens et les experts de la voyance. Ces tirages ont vocation à évoluer constamment. On retrouve d’ailleurs aujourd’hui de nouvelles manières de tirer les cartes du tarot, comme les tirages en ligne.

Parmi les méthodes les plus populaires pour le tirage et l’interprétation des cartes du tarot divinatoire, il faut citer par exemple le tirage en croix. C’est l’un des plus répandus. Ce tirage à 5 cartes permet au consultant d’obtenir une réponse précise à sa question. Pour les plus pressés, le tirage oui non est une méthode rapide qui a aussi ses avantages. Ce tirage simple et efficace donne une réponse claire à une question binaire : c’est oui ou c’est non.

Dans le tarot, le professionnel de la voyance peut faire un tirage généraliste pour vous donner des clés sur votre vie en général. Mais il est aussi possible de tirer les cartes pour un domaine bien précis. Le tarot permet de se concentrer par exemple sur vos problèmes de cœur, de santé, d’argent ou bien vos problématiques au travail.

Nos conseils pour bien réussir le tirage des cartes

Bien respecter les règles est important pour effectuer un tirage de cartes de tarot fiable et efficace. Avant de commencer le tirage, il faut faire le vide et bien se concentrer sur la question ou la situation qui vous préoccupent.

Ensuite, le mélange des cartes est aussi une étape essentielle. Battre les cartes, c’est l’occasion de se connecter à elles. Après avoir battu les lames du tarot, elles doivent être étalées, face cachée, sur la table. Le nombre de cartes à choisir dépend du tirage. Cela peut être 3, 4, 5 ou même plus de 10 cartes.

L’interprétation de chaque lame est ensuite importante pour bien déceler le message. Sachez que pour le tirage du tarot, vous pouvez choisir de n’utiliser que les 22 arcanes majeurs. Les 56 arcanes mineurs viennent ensuite les préciser si vous souhaitez affiner le tirage.

Parmi les arts et jeux divinatoires (jeux chinois, oracle, astrologie, numérologie, cartomancie…), le tarot de Marseille a une excellente réputation. Il permet d’éclairer le consultant dans différents domaines (cœur, santé, travail, argent) et de lui indiquer le chemin à suivre pour accomplir son destin et atteindre l’équilibre et l’harmonie.